Campagne SOS conteneur 2017

SOS conteneur Projet Komla en détresse…
Nous « ramons » pour financer l’envoi de notre conteneur qui partira en avril.
Sur les 8063 km à parcourir entre Anvers et Lomé, il nous reste 4435 km à financer, soit un peu plus de 3000 €. Tu peux découvrir ci-dessous la carte du trajet qui évoluera au fil des dons.
Nous lançons donc un appel à la solidarité et toi, tu peux nous aider !
Sache que 2€ suffisent à faire avancer notre bateau de 3km…
2€, c’est le prix d’une bière ou d’un pain… Tu peux aussi verser le montant d’un casier ou d’un gâteau d’anniversaire … cela fera naviguer encore plus vite le bateau en mer!
Participe et/ou encourage tes parents, tes voisins, ta famille, tes copains… à le faire! Projet Komla en a vraiment, vraiment besoin…
Clique, suis les instructions…. Tu verras, c’est hyper simple et complètement sécurisé!
« Un seul bras ne fait pas le tour du baobab! »
Merci, merci, mille fois mercis!

L’équipe de Projet Komla en Belgique et au Togo

trajet containeur départ

L’opération 2016 de Fred le jardinier s’achève…

Fred, le jardinier de Projet Komla, nous écrit ces quelques mots pour terminer sa saison et sa magnifique opération de ventes de semences au profit de Projet Komla. Vous trouverez également ci-dessous un témoignage de Caroline et Jean-Luc qui l’ont accompagné lors d’une de ses nombreuses sorties dominicales… Merci à toi Fred, que l’on devrait appeler, le jardinier au grand cœur!

« Une année qui s’achève …
Que de bons moments encore, au cours de cette année 2016, lors des ventes de semences au profit de Projet Komla … Que de générosité et d’échanges humains autour de la graine, source de vie et d’espoirs.
Durant cette année, j’ai à nouveau exploité d’autres horizons et parcouru de nouvelles régions afin de faire connaître les différents projets passés et à venir.
En octobre, un appel à l’aide avait été lancé ; Caroline, Jean-Luc et Philippe ont répondu présent à mon appel. Ils m’ont accompagné à Lasne lors de la fête aux plantes. De même que Christophe et Damien qui ont participé à la fête de la pomme de terre de Florenville.
Chacun à sa manière a apporté sa petite graine dans le jardin de Projet Komla.
Et leurs efforts ont déjà portés leur fruit …
Cette année, près de 1800 sachets ont été vendus au profit de l’Asbl.
D’année en année, le nombre de sachets ne cesse de croître à la manière de Projet Komla qui grandit également à travers ses projets concrets de terrain mais aussi à travers les volontaires sans cesse plus nombreux qui souhaitent porter haut les couleurs de l’association. Chacun pose sa pierre au profit de ce magnifique édifice humain : PROJET KOMLA!
Merci encore aux personnes qui ont pris le temps de s’arrêter au stand et à tous ceux qui de près ou de loin aident le projet Komla à continuer d’exister.
Et surtout un énorme remerciement à l’entreprise Semailles qui m’a aidé en prêtant ses présentoirs et en faisant de la publicité pour le projet sur son site internet.
Au plaisir de vous rencontrer un jour, »

                              Fred le jardinier.

Le témoignage de Caroline et Jean-Luc

« Ce samedi 1er octobre, nous avons eu l’envie de ponctuer notre vie de petites parenthèses un peu particulières avec un guide de coeur, Fred!
Quand Fred a lancé son appel à la collaboration pour Komla aux Jardins d’Aywiers, nous l’avons reçu comme un cadeau qui nous permettait de poser un peu nos fardeaux pour alléger ceux de tant d’autres.
Et ce tout petit engagement a immédiatement eu l’effet d’un massage thérapeutique spirituel.
Rien n’est plus gratifiant que le partage! Car en échange d’un peu de temps (une journée, c’est si infime dans une vie), nous avons le sentiment d’avoir pu modestement, mais concrètement, contribuer à la croissance du baobab et entretenir ainsi le sourire de Komla et des siens.
Quelle belle journée, ponctuée de rencontres et de convivialité!
Merci encore, Fred, pour ce bon moment si chargé de sens!
Et à très bientôt! »

Caroline et Jean-Luc

dscn0969 dscn0970 dscn0971

Le Docteur Claire de retour du Togo

Le docteur Claire Hupin est de retour après un mois passé à Kovié et sa région et dans le giron de Projet Komla; voici quelques lignes qui commentent quelques-unes de ses photos :

« À Kovié , comme dans tous les pays qui ne disposent pas comme nous d’un système de sécurité sociale « magique », les soins de santé sont un vrai casse tête. Ils coûtent proportionnellement chers et surtout, il faut d’abord rassembler l’argent avant de penser aux soins. De plus, les états n’investissent pas beaucoup dans les structures de soins, dans le matériel et le personnel; d’où une qualité pas toujours au top.

 

Article Docteur Claire

Un vent nouveau semble souffler sur Kovié.
L’année scolaire a repris avec un peu de retard dû au grand sommet africain sur la sécurité en mer et la protection de la pêche. Les élèves ont remis les environs en état ( désherbage, balayage..) et réinvesti leurs salles de classe en nombre !

https://www.facebook.com/projet.komla

Je pense que la récolte de riz a été bonne. Il n’y a plus qu’à le goûter ! »

Claire Hupin